Biographie

« Il a imposé un jeu remarqué par la sûreté de ses choix,  la hardiesse des œuvres, et une curiosité musicale ainsi que des capacités pianistiques hors du commun » [1] 

Passionné depuis son plus jeune âge, Daniel Gardiole débute le piano à  8 ans et a fait de la musique sa scène de jeu. Joyeux, créatif, sensible et rigoureux à la fois, musicien avide de découverte, fasciné par les compositeurs du XXème siècle, il oriente ses projets musicaux vers ce répertoire.  Debussy, Dutilleux, Satie, Fauré, Ravel.... l’accompagnent tout au long de sa formation artistique.
Il se produit régulièrement en concert en France et à l’international notamment au Chili, au Maroc, en Russie... où il défend particulièrement la musique française pour piano du XXème siècle.

 

Après ses études supérieures, Diplôme National Supérieur de Musicien, à Paris, dans la classe de Billy Eidi, il enregistre un disque en hommage à Paul Loyonnet, dans lequel il crée Aube Sonate d’été, de Lucien Durosoir.

 

Daniel Gardiole a rencontré, tout au long de son parcours artistique, de fortes personnalités musicales qui lui ont transmis des valeurs et des savoir-faire. Tels que Jasmina Kulaglich pour la musicalité, la construction personnelle, la compréhension musicale... Hortense Cartier-Bresson pour l’ouverture d’horizons sonores, de couleurs... et Billy Eidi pour le façonnage, l’écoute du son.

 

Sensible à la nécessité de faire vivre la musique classique et porté par l’amour de l’enseignement que lui ont communiqué ses professeurs, il accorde une importance particulière au partage et à l’aspect pédagogique de son métier.En tant qu'assistant spécialisé d’enseignement artistique, sa priorité est de lier étroitement ces deux aspects de son métier afin de proposer des projets adaptés et originaux.

Titulaire du Diplôme d'Etat, il enseigne au conservatoire Maurice Ravel de Paris. 

 

 

 


[1]

L’éducation musicale juin 2012 L’aube des siècles. Hommage à Paul Loyonnet.  Daniel Gardiole, piano.  Corélia/L’Algarade : C874751.  TT